Analyse d’une ressource pédagogique

J’ai choisi d’analyser le site Compétice pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il s’agit d’un site institutionnel qui fait référence en matière d’intégration du numérique dans la pédagogie. D’autre part, une partie de mes activités consistant à accompagner et à former les enseignants de mon université, j’ai été amenée à m’appuyer sur Compétice mais je ne me suis jamais arrêtée sur une analyse de cette ressource. Il m’a donc semblé intéressant de saisir l’opportunité de ce sujet de devoir pour le faire.
Compétice est très utile dans le cadre d’une formation des enseignants à l’utilisation des nouvelles technologies pour leur permettre de se positionner et de contextualiser les objectifs d’apprentissage de la formation qu’ils suivent. Ce site s’attache en effet à définir différents niveaux possibles d’intégration des TICE, du présentiel enrichi au présentiel quasi inexistant, en passant par un présentiel amélioré, un présentiel allégé et un présentiel réduit.

Publicités

E-Learning en 2030 – quelle université pour demain ?

Les technologies évoluent, les usages aussi et ces deux évolutions sont intimement liées, sans que l’on puisse toujours dire qui est la poule et qui est l’oeuf. Mais peu importe. Le plus stimulant est peut-être d’observer :
– que des technologies se développent sans que les usages n’aient permis en amont de formuler explicitement un besoin ;
– que des usages autres que ceux imaginés a priori par les développeurs et autres concepteurs se développent en même temps que les utilisateurs s’approprient la technologie.
Comment imaginer le e-learning en 2030 ? Rappelons que « l’e-learning est l’utilisation des nouvelles technologies multimédias de l’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant d’une part l’accès à des ressources et à des services, d’autre part les échanges et la collaboration à distance » (Parlement européen 2002/0303 (COD))

C’est la qualité de l’apprentissage qui est au centre du concept d’elearning. Si la mobilisation des nouvelles technologies vise cet objectif, elle implique aussi un certain nombre d’autres paramètres qu’il faut interroger les uns en rapport avec les autres pour approcher la complexité des enjeux liés au eLearning.
Nous avons choisi comme terrain support à notre interrogation l’enseignement supérieur et plus particulièrement l’université. Dans quelle mesure les changements liés au eLearning vont-ils influencer l’enseignement supérieur ? C’est ce à quoi nous nous intéresserons dans ce dossier en tentant d’examiner cette question à travers les différentes facettes de notre objet :
– Au niveau des apprentissages (et donc des étudiants)
– Au niveau de l’enseignement et de la pédagogie (et donc des enseignants)
– Au niveau institutionnel et organisationnel (et donc de la gouvernance des établissements d’enseignement supérieur)

Gouvernance et évaluation des enseignements par les étudiants (EEE) : un nouvel enjeu pour les universités françaises

Voici le sommaire et l’introduction du mémoire que j’ai rédigé dans le cadre du Master AIGEME. Ce travail est en lien avec le projet que j’ai mené pour valider la partie « stage » du master et qui concernait la mise en place d’une EEE en ligne systématisée à tous les enseignements d’une formation.

Construction des connaissances

Dans ce travail réalisé en groupe, nous avons transformé une partie de mon cours de culture générale (dispensé en présentiel) en formation hybride. Ce travail de groupe a été très enrichissant, notamment parce qu’il m’a permis de retravailler un contenu pédagogique que j’avais créé seule avec le regard neuf d’autres personnes qui posent souvent les bonnes questions auxquelles on n’avait pas pensé. Voici ci-dessous le résultat de notre travail :

Propriété intellectuelle et droits voisins

Dans le cadre de ce cours, j’ai choisi de présenter un cas pratique que j’ai intitulé :

« Un QCM pour la certification des compétences du domaine « Responsabilité professionnelle dans le cadre du système éducatif » du Certificat informatique et internet enseignant (C2i2e) »

Contexte de l’étude : j’interviens comme formatrice dans un dispositif de préparation à la certification C2i2e (Certificat informatique et internet niveau 2 Enseignant) pour les étudiants de philosophie qui passent les concours de l’enseignement. Pour cette première année, ces étudiants sont au nombre de 82. Le C2i2e est désormais indispensable pour les étudiants qui ont réussi les concours de l’enseignement et qui veulent effectuer leur stage dès la rentrée de septembre avant d’être titularisé.
Pour obtenir cette certification, les étudiants, futurs enseignants, doivent justifier de la maîtrise d’un certain nombre de compétences définies dans un référentiel. Ces compétences sont regroupées en 7 domaines réparties en deux grands ensembles :
Domaine A : compétences générales liées à l’exercice du métier
-Domaine B : Compétences nécessaires à l’intégration des TICE dans sa pratique d’enseignement.
Le domaine relatif aux compétences juridiques est le domaine A3. Dans le dispositif de formation dans lequel j’interviens, la préparation pour ce domaine A3 se fait exclusivement au moyen de ressources en ligne : conférences filmées et QCM interactifs. L’évaluation consiste en un QCM sur table. Pour ma part, j’interviens, en collaboration avec une enseignante du secondaire de philosophie, pour préparer les étudiants futurs enseignants de philosophie à la maîtrise des compétences des domaines :
B2 – Conception et préparation de contenus d’enseignement et de situations d’apprentissage
B3 – Mise en œuvre pédagogique
B4 – Mise en œuvre de démarches d’évaluation

Je me suis livrée dans ce document à la conception raisonnée d’un QCM couvrant les différents sous-domaines de compétences explicitement juridiques à partir du bilan de cette première année de formation C2i2e, en tentant de répondre aux attentes et aux besoins des enseignants et futurs enseignants, tels que je les ai identifiés, notamment en matière de protection des données personnelles et de respect de la propriété intellectuelle dans la conception, préparation et mise en œuvre de contenus et d’activités pédagogiques intégrant les TICE.